fleche

Le Chant de la mine

en grand théâtre

à partir de 10 ans
  • 2018
    • ven. 13 avril. > 20h

Durée.
1h30

Tarifs.
tarif A 23 € / 20 € / 18 € / 16 €
carte phénix 18 € / 14 € / 10 €

musique classique, lyrique & baroque

Orchestre Valentiana
Eugène Bozza, musique
José Bruyr, texte

Oratorio pour grand orchestre symphonique, grand chœur mixte, chœur d’enfants, solistes et récitant
direction musicale Nicolas Bucher

Né à Nice, Eugène Bozza (1905 -1991) fut un chef d’orchestre de renommée internationale. Ce lauréat du Prix de Rome, auteur d’opéras, de symphonies ou de ballets est aussi bien connu par chez nous. Il dirigea en effet le Conservatoire de Valenciennes de 1950 à 1975, où il composa cet oratorio à la gloire des « gueules noires ».
Le Chant de la mine n’avait plus été joué depuis 1957. À l’occasion de son 30ème anniversaire, l’orchestre Valentiana ressuscite cette oeuvre populaire et régionale, considérée comme l’un des plus grands oratorios contemporains français – soit une forme musicale sans mise en scène. Créé par Eugène Bozza et le poète belge José Bruyr en 1956, ce spectacle raconte la journée d’un mineur. Après une introduction évoquant la lente transformation d’une forêt en charbon, on accompagne à l’aube cet homme quittant sa maison pour se rendre à la fosse. Les tableaux se succèdent, entre hymnes au travail et joyeuse ducasse, jusqu’au coup de grisou fatal… Sur le plateau, un orchestre symphonique et un choeur de 200 chanteurs du Valenciennois soutiennent quatre solistes et un récitant. Les notes et les mots dialoguent alors dans une parfaite harmonie, un vibrant hommage à l’histoire du bassin minier.

Crédits

musique
Eugène Bozza
textes
José Bruyr
direction musicale
Nicolas Bucher chef de chœur
Michèle Bourdiault
Orchestre Valentiana

violon solo
Frédéric Daudin-Clavaud
violons 1
David Wlodarczyk, Marie-Hélène Patin, Sachiko Kuroiwa, Sébastien Obara, Chaineze Hamid
violons 2
Eric Fauvet, Laure Duhamel, Thierry Lesplulier, Catherine Schryve, Agathe Bely, Théo Portais
altos
Clarisse Rinaldo, Max Dupuis, Virginie Coquant, Fanny Droulez, Arthur Lanneau
violoncelles
Emmanuel Puigdemont, Frédéric Rommeins, Isabelle Vandevoir, Laetitia Olivesi
contrebasses
Julien Surmont, Valérie Dubus, Chloé Dagonet
flûtes
Catherine Rohn, Céline Blondel
hautbois
Christophe Moulin, Arnaud Courbez, André Ratte
clarinettes
Caroline Delmotte, Marie-Françoise Amstutz
bassons
Gilles Desmazière, Kathy Thibault
trompettes
Maurice Jankowski, Habib Boudarn, Christopher Dufay
cors
Gérard Jacques, Cyril Polvent
trombones
Mathieu Vanbeselaere, Jean-Marie Rodrigues, Luc Delforge
tuba
Gabriel Capet
percussions
Jean-François Durez, Béatrice Caron, Jean-Louis Delbarre, François Moreau
piano
Elisabeth Bascourt
célesta
Marie-Pierre Duchez

la voix du charbon, basse
Daniel Ottevaere
l’alouette, soprano
Zoé Gosset
l’aïeule, la grand-mère, contrealto
Sarah Laulan
le jeune mineur, ténor
Sébastien Obrecht
récitant
Didier Kerckaert

Atelier choral de Valenciennes, chefs de chœur Michèle Bourdiault, Céline Garrigues
chorale des mineurs Polonais, chef de choeur
Hannah Reksi Sata
chœurs des classes CHAM du collège Carpeaux, chef de chœur Eric Coeln


PHÉNIX +

> du 3 au 21 avril 2018, exposition du matériel complet original du compositeur Eugène Bozza à l’Aquarium (Conservatoire Eugène Bozza) à Valenciennes et dans le hall du phénix

  • partagez :

Vous aimerez également