fleche

Joueurs / Mao II / Les noms

en grand théâtre

à partir de 15 ans
  • 2018
    • sam. 06 octobre. > 14h

Durée.
10h

Tarifs.
Tarif A
unité > 31 € / 26 € / 20 €
abo > 24 € / 17 € / 10 €

théâtre

d’après Don DeLillo
adaptation et mise en scène Julien Gosselin
Si vous pouviez lécher mon cœur

Après Les Particules élémentaires et 2666 – sidérantes fresques théâtrales coproduites par le phénix – Julien Gosselin plonge une nouvelle fois dans une oeuvre-monde en portant à la scène trois romans de Don DeLillo, écrivain américain qui, depuis cinquante ans, ausculte les dérives contemporaines.
Joueurs (1977) suit les pas d’un trader new-yorkais dont un collègue se fait abattre en pleine salle des marchés. Mao II (1990) entrecroise les destinées d’un vieil écrivain solitaire aspiré par le chaos de la guerre civile au Liban et d’un jeune otage consumé par la perte de son identité. Enfin Les Noms (1982) se déroule au coeur d’un bassin méditerranéen où des hommes d’affaires côtoient d’inquiétantes sectes tandis que plane la menace d’attentats et d’enlèvements. Trois histoires où s’entremêlent individualisme, capitalisme et terrorisme, violents incubateurs à travers lesquels le metteur en scène sonde la façon dont un être humain est victime des mouvements souterrains que produisent l’Histoire ou la société qui l’environne. Entouré d’acteurs, musiciens et créateurs complices, Julien Gosselin poursuit son travail cinématographique au plateau, en quête d’un théâtre puissant et fragile, poétique et politique.

Crédits

avec Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Adama Diop, Joseph Drouet, Denis Eyriey, Antoine Ferron, Noémie Gantier, Carine Goron, Alexandre Lecroc-Lecerf, Frédéric Leidgens, Caroline Mounier, Victoria Quesnel et Maxence Vandevelde


textes publiés aux éditions Actes Sud
traduction Marianne Véron, Adélaïde Pralon
adaptation et mise en scène Julien Gosselin
scénographie Hubert Colas
assistant à la mise en scène Kaspar Tainturier-Fink
création musicale Rémi Alexandre, Guillaume Bachelé, Maxence Vandevelde
création lumières Nicolas Joubert assisté d’Arnaud Godest
création vidéo Jérémie Bernaert, Pierre Martin
création sonore Julien Feryn
costumes Caroline Tavernier
accessoires Guillaume Lepert
régie générale et assistance technique scénographique Antoine Guilloux
régie plateau Guillaume Lepert, Simon Haratyk
régie lumière Arnaud Godest, Fanny Walser
régie son Hf Mélissa Jouvin
assistante costumes Angélique Legrand
assistance technique scénographique Frédéric Vienot
stagiaire costumes Sophie Miquet
stagiaire dramaturgie Juliette De Beauchamp
stagiaire lumières Mickaël Perissinotto
stagiaire technique Nina Chiron 
administration, production, diffusion Eugénie Tesson
logistique Emmanuel Mourmant
assistant à l’administration Paul Lacour-Lebouvier
direction technique Nicolas Ahssaine 

production Si vous pouviez lécher mon cœur
coproduction Kaidong Coopération franco-taïwanaise pour les arts vivants, phénix scène nationale Valenciennes Pôle européen de création -National Performing Arts Center – National Theater & Concert Hall – Taïwan, L’Odéon Théâtre de l’Europe, Le Théâtre national de Strasbourg, Festival d’Avignon, MC2 Grenoble, Le Théâtre du Nord, C.D.N. Lille Tourcoing Hauts-de-France, International Theater Amsterdam, Théâtre national de Bretagne, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Bonlieu, Scène nationale d’Annecy, Le Quartz, Scène nationale de Brest, Festival d’automne à Paris, La Filature de Mulhouse / avec la participation artistique du Jeune Théâtre National / avec le soutien de Nanterre-Amandiers et Montévidéo, créations contemporaines / avec le soutien exceptionnel de la DGCA, DRAC Hauts-de-France et de la région Hauts-de-France / l’adaptation de  » Joueurs, Mao II, Les Noms  » est représentée dans les pays de langue française par Dominique Christophe, l’Agence, Paris en accord avec Abrams Artists & The Wallace Literary Agency, New York /  construction du décor Ateliers du Théâtre national de Strasbourg / répétitions de janvier à juin 2018 le phénix Valenciennes pôle européen de création, Théâtre de l’Idéal Tourcoing, Théâtre Nanterre-Amandiers, Théâtre national de Bretagne, FabricA, Avignon / création au Festival d’Avignon les 7, 8, 9, 11, 12 et 13 juillet 2018

 

 


 


 


 


 


> plusieurs entractes sont prévus durant le spectacle, occasion de se détendre, de se restaurer, de se défouler !


  • partagez :

Vous aimerez également