fleche

L’absence de père

grand théâtre

  • 2020
    • mer. 27 mai. > 20h
    • jeu. 28 mai. > 20h

Tarifs.
Tarif B 24€ | 19€ | 17€

théâtre

Lorraine de Sagazan | Anton Tchekhov

L’homme aspire-t-il seulement à être reconnu et non à être ? Dans la spirale vertigineuse du regard de l’autre, Platonov court à sa perte. Avec en toile de fond, la question de la responsabilité individuelle de son existence aux prises avec la montée des fractures sociales…

Chaque été, Anna Petrova reçoit ses amis dans sa propriété en faillite : aristocrates sans le sou, femmes éprises de romantisme, bourgeois intéressés… Parmi eux Platonov. Cet instituteur cynique symbolise une humanité tiraillée entre son mal-être et le désir de vivre, ses rêves avortés et son envie de reconnaissance… Écrite par un Tchekhov de 18 ans, l’œuvre reste ô combien d’actualité. Questionnant la place du spectateur et les difficultés des êtres à (co)exister, Lorraine de Sagazan invite le public dans l’espace scénique, comme lors d’une exposition. Ici, les œuvres seraient les acteurs, anti-héros d’un monde orphelin de pères et de repères.

Crédits

librement adapté de Platonov d’Anton Tchekhov
conception et mise en scène Lorraine de Sagazan
adaptation Lorraine de Sagazan et Guillaume Poix
avec Lucrèce Carmignac, Romain Cottard, Charlie Fabert, Nina Meurisse, Antonin Meyer-Esquerré, Chloé Oliveres, Mathieu Perotto, Benjamin Tholozan
lumières Claire Gondrexon
création sonore Lucas Lelièvre
régie générale Kourou
espace scénographique Marc Lainé

production, diffusion Carole Willemot / AlterMachine
administration Laure Meilhac / AlterMachine
production La Brèche
coproduction CDN de Normandie-Rouen, Théâtre Dijon-Bourgogne – CDN, Les Nuits de Fourvière, MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Le Phénix – Scène nationale de Valenciennes, Le Théâtre de Châtillon, TU-Nantes (en cours)
résidences de création au CDN de Normandie-Rouen, Théâtre de la Bastille – Paris, TU-Nantes, MC93 – Bobigny et Nuits de Fourvière – Lyon
avec l’aide de la région Ile-de-France et de la SPEDIDAM
avec la participation artistique du Jeune théâtre National.

  • partagez :